Peler le potimarron

Potimarron : un petit truc qui change la vie…

Au lieu de peler le potimarron (plutot récalcitrant, il faut dire !), vous pouvez :

  • bien nettoyer la peau en frottant avec une brosse

  • enlever les pépins et couper la victime en gros quartiers

  • cuire les quartiers à la cocotte minute AVEC LA PEAU

  • (éventuellement ajouter quelques minutes avant la fin de la cuisson les feuilles de choux frisé fournies par le Biaujardinier : c’est vraiment idéal !)

  • Racler la peau du potimarron à la cuillère après cuisson.

C’est simple comme bonjour et tout aussi bon !

(On peut même laisser la peau si on mixe le potimarron pour faire une soupe ou une purée…mais ça donne un autre goût)

La courge « chesnut cream » ou patidou

La courge «  chesnut cream » est très bonne en dessert.

patidou.jpg

Couper un couvercle, creuser la courge pour enlever tous les pépins, filaments, et un petit peu de la chair. Cuire au four environ 20 minutes, puis la farcir avec des pommes coupées en petits morceaux. Remettre au four, toujours avec le couvercle par dessus 20 à 25 minutes. Rajouter une petite cuillère de crème fraîche juste avant de servir chaud. 

On peut pratiquer la même recette au cuit vapeur avec deux fois 10 bonnes minutes de cuisson.

Quatre quart à la mélisse

En attendant le vin de Mélisse, Une recette tirée de l’Herbier Gourmand de Marc Veyrat :

4x4M--lisse.jpg

 

Ingrédients
Pour 6 personnes
30 feuilles de mélisse ciselées
1/2 citron vert
4 oeufs frais assez gros (les peser)
Leur poids en farine, sucre en poudre
et beurre

Préparation
Durée : 20mn – Cuisson : 1h
Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Blanchir les jaunes avec un fouet. Saupoudrer progressivement le sucre sur les jaunes d’oeufs, en fouettant énergiquement. Faire fondre le beurre. Puis, l’incorporer par étapes à la préparation pour obtenir un mélange homogène. Ajouter la farine tamisée.

Laver et incorporer la mélisse et le jus de citron vert. Terminer à la spatule. Bien mélanger et laisser reposer 5 min à température ambiante. Monter les blancs en neige, avec une pincée de sel. A la fin, ajouter une cuillerée à soupe de sucre afin de serrer les blancs. Avec une spatule, incorporer soigneusement et délicatement ces blancs à la préparation précédente, afin de former un mélange aérien et homogène.

Verser le tout dans un moule préalablement beurré. Mettre au four à 180 °C pendant 1 h. Laisser reposer 10 min, puis démouler.

Merci Thomas pour cette recette !
C’est délicieux avec un thé, au petit-déjeuner !

Beignet de fleur d’acacia

Beignet de fleur d’acacia

– 1/2 verre de lait,
– 1 oeuf
– 60g de farine

Faire une pâte à crèpes épaisse avec tous les ingrédients.
Faire chauffer une poêle huilée,
Tremper un rameau d’acacia, non lavé, dans la pâte, et le faire cuire d’un côté, puis de l’autre. Comme les crèpes !
On peut les saupoudrer d’un peu de sucre avant de servir !

Bon appétit…

Gâteau d’automne

Ingrédients

300g de carottes
2 oeufs
1 dl d’huile d’olive
100g de noisettes en poudre
2 cuillerées à café de cannelle
1 cuillerée à café de gingembre
90g de sucre
180g de farine
1/2 sachet de levure
1 cuillerée à café de bicarbonate
1 pincée de sel

Préparation :

– Préchauffer le four à thermostat moyen.
– Cuire les carottes à la vapeur, les réduire en purée.
– Ajouter dans l’ordre tous les ingrédients.
– Beurrer un moule à cake ou des moules à muffins, remplir de la préparation.
– Faire cuire 30 minutes puis surveiller la cuisson : le gâteau est prêt si lorsque vous plantez un couteau, il ressort sec.

Variante :
ce gâteau est aussi délicieux avec du potimaron vert ou de la courge.
Il se marie très bien avec un thé léger.

Cocktails à base de menthe

Pour utiliser la menthe,  je vous propose deux cocktails sympas pour l’apéritif… C’est le week-end, on a le droit ! (modéremment, tout çaaaaa)

Cocktail Tennessee

tenessee.JPG

5 cl de whisky (type Grants)
7 framboises
4 feuilles de menthe
4-5 glaçons
du sucre de cane (à défaut, du sucre en poudre)
1 paille

Ciseler la menthe. Ecraser les framboises avec la menthe directement dans le verre. Laisser s’imprégner 5 minutes, que vous utiliserez pour piler la glace
Ajouter le whisky, puis le sucre. Enfin, la glace pilée. Mélanger un peu pour créer un dégradé rose. Allonger avec un peu d’eau si vous n’avez pas la patience d’attendre que la glace fonde un peu.
Déguster à la paille par forte chaleur !!

Mojito

6 cl de rhum cubain
1/2 citron vert
4 feuille de menthe
de l’eau gazeuse (type perrier)
1 cuillérée à café de sucre
de la glace pilée (l’équivalent de 4-5 glaçons)

Hacher les feuilles de menthe. Ecraser la menthe directement dans le verre avec le sucre et le jus d’un citron, au moyen d’un pilon, ou si comme moi vous êtes peu équipé, d’une petite cuillère.
Remplir le verre à moitié de glace pilée, ajouter le rhum et l’eau gazeuse.

Déguster en terrasse, sur fond de musique cubaine !

Endives poêlées à l’orange

Cette semaine, une recette de Lara… :

Personne n’aime les endives en salade à la maison ? pas de panique…essayez ça pour voir :

– Rincer les endives et coupez les dans le sens de la longueur en deux ou en quatre (selon leur diamètre).

– Enlever une partie du cœur seulement si il présente une couleur rose.

– Faire chauffer un peu d’huile dans une sauteuse. Dorer les quarts d’endives à feu vif en remuant régulièrement pendant quelques minutes (il ne s’agit pas de les cuire, mais de «faire griller» légèrement l’extérieur pour le goût. Vous allez voir, ça sent très bon !).

– Ajouter ensuite : un bon verre d’eau du gros sel et un peu de poivre selon votre goût, du sucre ( personnellement, je mets deux grosses cuillérées à soupe de mascobado, sucre bio non raffiné qu’on peut trouver dans toutes les boutiques d’Artisans du Monde et qui vaut tous les caramels du monde !) le jus d’une petite orange non traitée et un peu de zeste (épluchez une partie de l’orange à l ‘économe). Un citron non traité fait aussi l’affaire pour le zeste, mais ne pas mettre le jus dans ce cas.

– Bien mélanger et laisser mijoter à feu doux avec un couvercle, pendant une 15aine de minute (le temps que les endives soient cuites à cœur).

– Eventuellement, réduire la sauce à feu vif quelques minutes supplémentaires.

– A savourer avec de la volaille, ou tout simplement avec du riz.

Merci Lara pour cette recette 🙂