Du pain !

MISE À JOUR — C’est parti, Lucie notre référente pain a battu un record de vitesse et établi un contrat pain avec de nouveaux producteurs en une semaine seulement !

Vous trouverez plus de détails sur ces nouveaux producteurs et leur pain par ici.


Nous l’attendions avec impatience depuis de longs mois …. nous avons trouvé un paysan boulanger intéressé à proposer du pain à la Guill’AMAP !

Finis les longues soirées solitaires sans rien pour sublimer le fromage d’Yves, tartiner le miel de Séverine, saucer le jus des tomates de Matthieu ou encore faire des mouillettes dans nos œufs à la coque produits par Romain et Morgan (non, ce ne sont pas eux qui pondent les œufs, mais des poules ! ).
Nous pourrions donc mettre en place des contrats pain dès cet automne si nous sommes suffisamment d’adhérents intéressés.
Et pour nous donner l’eau à la bouche, Xavier nous propose une dégustation de son pain demain, mercredi 4 septembre, de 18h30 à 20h30, en parallèle de l’AMAP. L’occasion idéale de faire sa connaissance et de découvrir tous ses secrets de fabrication.

Petit teaser parce que je vous sens déjà très impatients d’en savoir plus : Xavier est paysan boulanger sur Mornant, à la ferme du Croissant Fertile. Il propose du pain au levain naturel à partir de blés anciens transformés en farine avec un moulin à meule de pierre. Le pain est pétri à la main et cuit dans un four à bois. Tous les ingrédients sont d’origines et certifiés Bio.
Ça donne envie, non ? 

Lucie pour la Guill’AMAP

Risotto de poireaux

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 1 bonne heure !

Ingrédients (pour 4 personnes) :
– 3 poireaux
– 1 oignon
– 200g de riz rond ou de riz arborio
– 1.5 litre d’eau
– 1 cube de bouillon de poulet
– huile d’olive
– sel poivre
– 50g de parmesan
– 25g de beurre
– deux brins de ciboulette

Préparation :

– Emincer poireaux et oignon.
– Dans une casserole faire bouillir 1.5 litre d’eau, avec le cube-bouillon.
– Dans une autre casserole, faire réduire à l’huile d’olive oignons et poireaux
– rincer le riz dans une passeoire, et l’ajouter aux poireaux, sans eau, jusqu’à ce que le riz devienne translucide.
– Ajouter alors un peu de bouillon jusqu’à recouvrir le riz.
– Quand tout le liquide est absorbé, rajouter du bouillon.
– Continuer jusqu’à épuisement du bouillon. Prévoir une heure de cuisson, à peu près. C’est long, mais c’est bon !
– En fin de cuisson, ajouter le beurre, puis le parmesan,
– Au service, décorer d’un peu de parmesan et de deux brins de ciboulette